Sud Optique, c'est aussi une grande gamme de lentille !

Nous faisons les adaptations de lentilles de contact flexibles et souples ainsi que les lentilles cosmétiques et progressives.

Présentation

Près de cinq millions de personnes portent des lentilles de contact en France, ce qui représente plus de 6 % de la population. Et chaque année, 200 000 personnes envisagent d'y avoir recours.

Comment poser ses lentilles de contact?

Définition

Une lentille de contact est un dispositif optique posé à la surface de l'oeil qui compense une anomalie visuelle. Il est déposé sur la cornée et "flotte" constamment sur la couche de larmes.

Aujourd'hui, tous les défauts visuels peuvent être corrigés par les lentilles de contact : la myopie, l'hypermétropie, l'astigmatisme et la presbytie. Et même, dans certains cas, plusieurs troubles peuvent être corrigés en même temps. Par exemple : la myopie et l'astigmatisme.

La cornée est un tissu vivant qui a besoin d'oxygène pour vivre. Or, l'oeil est le seul organe qui ne reçoive pas d'oxygène par le sang. Pour survivre, la cornée va donc le pomper dans l'air ambiant qui est dissous dans les larmes.

Le fait de poser une lentille sur cette cornée peut empêcher le passage de l'air. D'où l'importance des progrès qui ont été effectués dans la taille et le matériau des lentilles.

Entretien: Astuces pour nettoyer ses lentilles de contact

L'entretien des lentilles de contact

Pour éviter la buée ou pratiquer un sport sans avoir à gérer leurs lunettes, 3 millions de Français ont choisi de porter des lentilles de contact. Et autant utilisent des produits pour les nettoyer. Mais récemment, le retrait du marché de deux solutions d'entretien a semé le doute sur l'innocuité de ceux-ci.

Les premières lentilles de contact sont apparues au XIXe siècle. Elles étaient en verre. Ce matériau a été remplacé dans les années 50 par du plexiglas. Mais, problème : ces lentilles dures empêchaient l'oxygénation de la cornée.

Posée directement sur l'&oelig,il, au niveau de la cornée, la lentille transparente a pour rôle de capter et de focaliser la lumière sur le cristallin. Pour être transparente, la cornée ne contient pas de vaisseaux sanguins et puise donc l'oxygène dont elle a besoin dans l'air et le liquide lacrymal.

Aujourd'hui, les innovations dans les matériaux et l'utilisation des lentilles semi-rigides ou souples ont résolu ce problème d'oxygénation. Mais il n'empêche qu'elles fragilisent toujours la cornée. Ainsi, lorsque de petites particules de poussière sont coincées entre la lentille et l'&oelig,il, cela peut créer de micros égratignures qui favorisent les infections.

Les ophtalmologues en rapportent un cas pour 1 000 détenteurs de lentilles, depuis la plus bénigne jusqu'à la kératite, une infection de la cornée. Le port de lentilles favorise la kératite bactérienne. Il s'agit d'une véritable urgence car il faut rechercher rapidement les germes en cause pour trouver un traitement antibiotique adéquat. L'atteinte peut être parfois si importante qu'une greffe de cornée est nécessaire.

Depuis quelques années, on constate une augmentation du nombre de ces infections de l'&oelig,il. Certains l'imputent aux produits d'entretien multifonctions, qu'on appelle aussi les "tout-en-un". C'est majoritairement un défaut d'hygiène qui est à l'origine des infections oculaires chez les porteurs de lentilles. Selon une étude : 43 % des Français ne se laveraient pas les mains avant de manipuler leurs lentilles.

Pour ne prendre aucun risque, mieux vaut consulter un contactologue, autrement dit un ophtalmologue spécialisé dans les lentilles de contact. Si malgré toutes les recommandations, une infection survenait, l'AFSSAPS recommande d'enlever ses lentilles dès lors que l'&oelig,il présente des signes anormaux, comme une rougeur, un larmoiement excessifs ou si votre vision se trouble.

Toute infection soupçonnée d'être liée à l'utilisation d'un produit d'entretien doit en outre faire l'objet d'un signalement. Les autorités de santé sont donc toujours sur le qui-vive.

Vous pouvez vous épargner tout entretien en adoptant la lentille souple journalière. On la jette chaque soir et on en remet une neuve et stérile, tous les matins. C'est pratique et moins risqué pour l'&oelig,il. Cependant, et est le revers de la médaille, ces lentilles "one day" sont vraiment plus chères.

Comment est faite une lentille de contact ?

Les différents types de lentilles

Il existe différentes sortes de lentilles, dont la fréquence de renouvellement varie de un jour à deux ans. Les deux grandes familles sont les rigides et les souples.

Les lentilles rigides sont en général moins bien tolérées que les souples, notamment au début, car elles sont plus "dures" et donc, moins confortables. Mais elles ont l'avantage d'être petites et mobiles, ce qui permet une bonne circulation du film lacrymal, et donc, une bonne oxygénation de la cornée.

Les souples contiennent entre 40 % et 80 % d'eau, ce qui les rend perméables à l'oxygène, tout en étant douces et confortables. Elles bougent un peu moins sur l'oeil et ont un diamètre plus grand. Ce n'est pas un détail : une mauvaise oxygénation de la cornée peut entraîner une irritation, voire une infection.

Actuellement, ce sont les lentilles souples qui sont les plus fréquemment utilisées avec, en tête, les lentilles à remplacement mensuel, qui représentent plus de 50 % du marché.

Ces lentilles jetables sont fabriquées par moulage, à l'étranger.

La prescription

Le médecin ophtalmologiste détermine avec le patient quel type de lentilles lui correspond le mieux. Des essais sont nécessaires pour trouver le "meilleur" modèle et vérifier la tolérance de l'oeil. Ni les lentilles de contact ni l'adaptation médicale, préalable à leur prescription, ne sont remboursées par la Sécurité sociale, sauf cas particuliers.

Les lentilles répondent à une demande multiple : esthétique - si on ne souhaite pas porter de lunettes -, confort - pour faire du sport, par exemple - et qualité de vue - la correction pouvant parfois être meilleure qu'avec des lunettes. Dans tous les cas, le champ de vision est total.

Les complications

Les lentilles de contact sont tellement confortables que les porteurs négligent souvent certaines précautions de base, notamment d'éviter de les laver avec de l'eau du robinet ou même de l'eau minérale. Les risques sont essentiellement infectieux, pouvant aboutir à un véritable abcès sur la cornée.

En plus des complications infectieuses, les porteurs de lentilles peuvent souffrir d'allergie au matériau de la lentille ou, plus fréquemment, à la solution utilisée pour la décontamination.

Enfin, certains signes doivent alerter : des yeux qui piquent, des yeux rouges ou larmoyants, une vision floue ou encore la sensation d'un corps étranger sont normaux au départ, dans la phase d'adaptation aux lentilles. S'ils persistent ou s'ils sont intenses, il faut consulter un ophtalmologiste rapidement. Ils traduisent une souffrance de l'oeil.

Liens utiles

Site de Baush + Lomb

Site de Cooper Vision

Site de Menicon